Lettre Quilombola n°1

Novembre 2013

 

 

Salut à tous,

La lettre est un lien écrit que l'on peut retrouver chaque mois sur l'avancement du projet "Quilombo".  Installation du collectif qui se construit. Elle peut circuler, s'étoffer, se classer, se lire pour préparer une réunion ...

Etape déterminante : l'acquisition du lieu ! Qui se fait en définitive à Mane Bihan à Inguiniel. Mais le chemin a débuté bien avant cela  !!

 Petit récapitulatif des démarches précédentes...

Préparez-vous ...Winter is coming !

 

 

Long time ago in another galaxy...

Naissance du projet entre Virginie et Géraud vraisemblablement au Brésil en 2007. Longue maturation et expérimentations.

Rencontre avec Simon et Marion, via la capoeira et la yourte - 2 cercles se croisent : découverte des "possibles" !

 

AOUT 2013

·        Questionnaire "vues collectives"

·        Mise en commun de nos idées, envies, visions pratiques quant au fonctionnement collectif et l'acquisition d'un terrain

·        Recherche de terrain en agence, petites annonces, réseau local (bouche à oreilles)

 

SEPTEMBRE

·        Rencontre avec Sylvie Fiche de la Chambre d'Agriculture de Quimperlé sur les statuts d'agri, et l'accès au foncier, inscription au RDI (Présentation des statuts agricoles et SMI)

·        Hutte à sudation, partage d'une expérience

·        RV CIVAM avec Arnaud Leclerc à Brasparts

                Présentation de la formation "de l'idée au projet"

·        Gwaldys  intéressée par le projet. Elle partage le lien vers un projet alternatif similaire "Micamot"(35)

 

OCTOBRE

·        Visite et découverte du terrain de "Mane Bihan" (petite côte) à Inguiniel, une évidence !!!

·        Et cela va pouvoir enfin commencer ...

·        Plusieurs rendez-vous notaire à Plouay pour info.

·        Réunion collectif

                Point agri-travaux : décision e co-écrire un dossier de présentation du projet

                (présentation du projet / des   porteurs de projet / du volet agricole et vivrier / fabrication de yourtes /                 charpente, menuiserie / Aménagement du terrain / Conclusion et perspectives)

                Connaître les aspects techniques du terrain et qq questions sur l'acquisition collective

·        Réflexions de Marion sur "comment ne pas s'agiter inutilement ?"

 

NOVEMBRE

·        Atelier "être et faire ensemble" avec Yann Marty à côté de Rennes

(Virginie, Gwaldys, Marion, Géraud, Simon )

Questions du masculin / féminin, approche civilisationnelle, le pourquoi du cercle de parole .

A l'unanimité c'est devenu une démarche centrale dans la construction du collectif ! A reproduire.

·        Passage à la Yourteray à côté d'Angers -installation avancée de yourteco (hangar yourtes sur 3ha) , carré, inspirant !

·        Visite Petits fruits avec Philippe et Nachida à Kerdavid. Belle surface, système assez cool.

·        Réunion collectif mi novembre

Points : retour sur l'atelier avec Yann, travaux, échanges autour des plans

Réflexion : pas de lancement de travaux immédiats, recentrer l'écriture du dossier pour nous, redonner des                idées d'implantation, échange de plans bâtiments, dessin sur plan cadastrale.

 

Agenda à venir

 

NOVEMBRE

20:          RV avec le notaire 11h pour clarifier les "positions"

                Visite du terrain et Cercle de parole à Bubry chez Simarion

                Objectifs : Idées d'implantation du terrain ? Présentation de soi? De son activité? Quel son idéal collectif?       Son leitmotiv? Sa place individuelle dans le collectif?

 

?:            Proposition de cercle de paroles avec Gwaldys pour éclaircir nos positions communes (Collectif et Gwaldys)

?:            RV notaire pour discuter frais de notariat et compromis de vente

???:       Compromis de vente ?

 

Mais coisas...

·        Ecrire une charte (...évolutive)

·        Nom, identité du collectif, centres d'intérêts

·        Entretien avec le maire (une fois l'implantation mûrie, adopter une stratégie)

·        Glaner de la récup, équipement .

·        Instaurer réunion-cercle hebdomadaire ?

·        Création de SCI, recherche de financements

·        Poursuivre le travail avec Yann Marty

·        Visite d'autres projets et fermes

·        yourte provisoire (balafenn ?) sur le lieu, pour se retrouver ensemble au chaud.

 

Documents intéressants :

Minimum Vital

Livre sur les Kogis

Habitat groupé

Les démarches de Pierre Rabhi

 

 

 

 

 

Lettre Quilombola n°2

Décembre 2013

Salut à tous,

Les grandes lignes du projet prennent forme. Eh oui, c’est signé !! On se dit

que le champagne, on le garde pour le jour où on sera réellement proprios !

En cette fin d’année, c’est la tempête qui fait trembler nos yourtes (140

km/h sud Finistère ! ). Réfléchissons de plus belle pour poser sur le

Quilombo des bases solides et fiables.

Malgré les 4 ha : rester petit, traverser tranquillement les étapes sans

s’éparpiller, et classer nos rêves fous par ordre pratique pragmatique

concrète réalisable terre à terre sensé envisageable faisable convenable

efficace rationnel adapté… bref, emballons-nous dans nos coeurs mais

gardons la tête froide ! bizh à tous,

Géraud

Ce qui a bien pu se passer en décembre :

- Rencontre avec le notaire de Vi et Si, frais de négociations ambigües, mauvaise communication interne du

bureau.

- Visite du terrain, des zones humides avec les bottes !

- Cercle de parole à Bubry autour des activités.

- Rencontre avec le verger du Plessis, voisin agriculteur très ouvert.

- Signature le 12 décembre du COMPROMIS de vente chez le notaire de Plouay, avec le propriétaire et sa

famille.

Nous apprenons que les lignes EDF seront enterrées.

Visite du terrain et de la maison : grande (150 m²), « saine », plus de possibilités à envisager à condition de

l’ouvrir vers le sud et la lumière !

- Noël autour d’une raclette et Cercle de parole à Kerdavid sur nos visions sur l’agriculture, large évocation de

Fukukoa, questions sur l’utilité du tracteur sur le lieu.

- Evocation aussi du 2e cercle, un entourage de proches impliqués sur le lieu.

- Début du choix des emplacements de yourtes, de la phyto, ébauches de plan du hangar.

- Premières commandes des matériaux pour « Yemandja » la yourte de 10 m.

- Recherches autour de la SCI.

Il n’y a pas de mots pour ça

Ils sont là elles aussi

Je suis là avec eux avec elles

Et le Tout forme un Nous

Où chacun est lui-même et les autres à la

fois

Copains dit-on

C’est beaucoup plus ensemble

Nos rires et nos silences

Comme une symphonie explosent

l’hostilité du monde.

Bernard Friot « Pour vivre »

(par Marionzinha)

Agenda à venir :

- Rencontre en janvier avec Matthieu d’Aqualogik : le 8 janvier ? (prise de contact Simon)

- Formation de la SCI avec ou sans notaire crapuleux ? (validation décision mi-janvier / écriture des statuts

avant fin janvier / constitution administrative en février)

- Noter les leitmotivs de chacun

- Cercle avec Gwaldys !

Dans Wikipédia, nous avons des définitions intéressantes pour Quilombo :

• En Afrique bantoue, dans la langue kimbundu (Angola) le quilombo est une société d’initiation de

jeunes guerriers ou un lieu de repos pour les nomades1.

• En Amérique du Sud, au temps de l’esclavage, le quilombo (au Brésil) ou palenque (dans les colonies

espagnoles) désigne les villages et communautés formés par les esclaves en fuite dans les régions

reculées à l’intérieur des terres (voir par exemple Palmares ou la Santidade de Jaguaripe).

Quilombo est aussi un mot argentin très usité signifiant désordre, « bordel ». Que quilombo ! : quel bordel !

Kenavo ha bloavezh mat deoc’h

Lettre Quilombola n°3

Janvier 2014

 

Salut à vous autres !

 

Les pieds dans la gadoue, que cet hiver est trop doux ma foi ...

Même les robustes chevaux d'Ariège qui broutent sur le haut de la  prairie de Mané -Bihan ont le long  pelage trempé !

Nous  travaillons au calme mais d'arrache-pied ( surtout Marion ) sur les statuts de la Société Civile Immobilière. Celle -ci prend forme sous le nom Tolkienien inspirant  de : "SCI de Ents", comme ces Hommes -Arbre qui se rassemblent en cercle pour décider de l'avenir de leur forêt... ou en breton oral, Hent = chemin, un parmi ceux qui nous ont menés là. Nous  quatre. Non natifs  de Bretagne, mais qui avons décidé d'y prendre racine ensemble !

Géraud

 

 

Le mois de Janvier fut calme en événements :

-Etude le 8 avec Matthieu d'Aqualogik. La phyto pourrait descendre en bas de terrain, à noter que les permissions ne seront pas si faciles à avoir . Bons  échanges, suivi d'une réunion administrative Yourte de Simarion

-Réunion Yourte Vi et Gé : Statut de la SCI, question sur quelle entité  investit sur le matos collectif, qui en est responsable ?

-Réunion Yourte Vi et Gé : Cercle de paroles autour de la communication interne et externe, de la propriété.

- Mise en place d'une liste de récup' pour les matériaux ( Bon coin, Emmaus, bouche à oreille...)

 

 

le conseil des Ents réunis

"Dès que toute la compagnie fut assemblée, debout en un large cercle autour de Sylvebarbe, commença une curieuse et inintelligible conversation. Les Ents débutèrent par un lent murmure : l'un d'eux se mettant  d'abord de la partie, puis un autre se joignant à lui, et ainsi de suite jusqu'à ce que tous chantassent ensemble en une longue cadence montante et descendante..."

JRR Tolkien/ Le Seigneur des anneaux, chpt IV

 

 

 

Agenda à venir / pistes de réflexion :

-Officialisation de la SCI puis signature finale !

- Réfléchir sur un "QuilomboTrok" ou un SEL  ( ex : 1h babysitting = 1h de mécanique = 1h de tondeuse = 5 kg de patates = 1 massage... )

- Réfléchir sur une "ressourcerie"  ( mise en commun d'objets abandonnés ou récupérés et leur trouver une utilité fonctionnelle  ou artistique )

-Début du construction du projet d'accueil de Vi.

 

 Lettre Quilombola n°4

Février 2014

 

Salut à vous autres !

Une graine est semée. des idées deviennent peu à peu réalité... cela fait drôle à vrai dire. Déjà du temps maintenant qu'on est chacun sur Ses traces . Et le voilà : Ker Quilombola ! A portée de main, non plus un rêve mais du concret,  aussi vrai que de la terre !

Montage financier, plan d'action, mise en commun de réflexions. Et ces 4 ha qui tiennent en une feuille sur laquelle on griffonne projets, yourtes, réseaux, talus, plans de maison, jardins... D'ailleurs vaut mieux le visiter sur papier pour l'instant, parcequ'en vrai...l'herbe est trempée !!

 

This is a true story of a slaveman
Who fled his people from the white man
So I'll say that he showed me the way
To be brave, brave, don't be afraid
Zumbi his name, Quilombo his place
Our root you can never erase
Zumbi his name, Quilombo his place
Our root you can never erase


Thirty thousand Zumbi refugees
Fight the right, the right to be free
Rape the city, the masters of greed
Follow the warrior, the warrior Zumbi
No more no more no more slavery
No more no more no more misery
No more no more no more suffering
Zumbi Zumbi
Blow them away

Here we come, here we come slave drums
Here we come, here we come Quilombo
Time for war in tha land of the sun
I know God will not leave us alone
I know God will never leave us alone

Zumbi Zumbi
Got to be free
Quilombo ! Quilombo !

Soulfly / Max Cavalera, Benji Webbs


Journal de février

 

- Ouverture du compte eu crédit coopératif pour la SCI des Ents.

 

- Réunion à Kerdavid et réflexion sur : "que faire de la maison ??" ou plutôt par où commencer l'atelier provisoire ? aussi sur les talus et le schéma de l'espace habité.

 

- entre le Carte d'Identité à refaire pour Simon, le décompte officiel du délai pour la SAFER qui est pris en compte 3 semaines après le compromis ( ! ), nous trépignons d'impatience .Nous apprendrons après que nous ne risquions pas d'être préemptés puisque le secrétaire en charge de notre dossier est convalescent depuis 2 mois !!

 

- repérage sur le net  d'autres projets type ferme agri-culturelle comme le L.I.E.U ou la Belle Verte.

 

A bientôt,  ( Hey, dernière étape ! )

 

" Vivre ensemble, être artistes de nos vies,

 

 voir nos enfants s’épanouir entre eux et avec nous.

 

Réduire notre empreinte écologique, partager,

 

 échanger, être solidaire, travailler avec la terre.

 

Vivre avant tout une aventure humaine. "